reimschampagne-chapter.com
Image default
Gastronomie

Champagne à Reims : que faut-il savoir de cet univers bien diversifié ?

Vieille boisson datant du XVème siècle, le champagne encore appelé vin de Champagne, fait désormais partie des boissons les plus prisées pour les grandes occasions. S’il est aujourd’hui produit dans diverses régions du monde, le champagne tire son origine de la France.

Savez-vous que le champagne occupe une place assez spéciale dans la région de Reims ? Dans cet article, nous vous disons tout ce que vous devez savoir sur les différents types de champagnes que propose la région.

Les champagnes proposés dans la région

En matière d’œnologie, un champagne est d’abord qualifié d’assemblage. Il constitue une sorte de combinaison des vins avec des arômes. La région de Reims fait partie de celles qui produisent le plus de champagne en France. En la matière, on en retrouve de diverses catégories.

Le champagne brut

C’est l’icône même en termes de champagnes. Sa particularité réside dans sa faible contenance de sucre. C’est d’ailleurs cela qui fait de lui le champagne le plus adapté pour les repas à table ou encore pour un petit apéritif.

Cette qualité provient du fait qu’il soit élaboré à base de cépages de plusieurs vins datant de différentes années.

Le champagne brut millésimé

Celui-ci est très proche du champagne brut sans année. Cependant, à l’opposé de ce dernier, il se constitue de vins datant tous de la même année. Autrement dit, ils possèdent la même dose de fermentation.

En général, celui-ci demeure un peu moins d’une dizaine d’années en cave avant d’être disponible sur le marché. Par conséquent, tous ceux que vous pourrez retrouver sur le marché aujourd’hui ont été probablement produits en 2013.

Le champagne demi-sec

La différence entre ce champagne et les autres champagnes réside dans la quantité de sucre qu’il contient. Étant le plus sucré de tous, il est régulièrement consommé en guise de dessert dans les fêtes. Il fait partie de ceux les plus vendus.

Le champagne rosé

Il est le fruit d’un mixage entre le vin rouge et le vin blanc. C’est cela qui le distingue parfaitement des autres, en plus de sa couleur qui tend fortement vers le rose.

Le champagne blanc de raisin noir

C’est un champagne produit à base de raisins noirs, mais qui possèdent une chaire de couleur blanche. Il s’agit d’une des formes les plus singulières, mais aussi les plus fortes de champagnes.

Le champagne blanc de raisin blanc

C’est un champagne léger et d’une fraicheur exceptionnelle. Il est produit à base de raisins blancs à chair blanche. C’est l’une des plus grandes spécialités rémoises, car il est fait à base de raisins se retrouvant exclusivement dans les montagnes de Reims.

Champagne Augé Père et Fils, viticulteur près de Reims est l’une des meilleures adresses de production de champagne dans la région de Reims. Il s’agit d’une exploitation de 8,5 hectares qui produit différents champagnes, notamment les demies bouteilles et les magnums. Vous y avez également la possibilité de personnaliser vos bouteilles avec des étiquettes ou des gravures pour les évènements.

Culture et production du champagne à Reims

La culture de la vigne joue un rôle essentiel dans la production du champagne à Reims. Dans un premier temps, il est essentiel de noter que celle-ci a une fonction importante pour la survie de la plante dans la région.

En effet, la vigne a besoin de suffisamment de soins et d’entretien en vue de se retrouver dans les conditions favorables à son développement. En plus de cela, le but principal de cette culture est d’obtenir des résultats grands ou moyens, selon la nature des objectifs du vigneron et selon sa production. Les techniques de culture sont donc adaptées aux facteurs précédemment évoqués.

Facteurs importants intervenant dans la production de la vigne


La taille est l’un des aspects les plus importants pour la culture de la vigne. Sans elle, la culture pourrait être inutile.

La taille

Retenez qu’une grande vigne ne produit pas toujours de grandes ressources pour la fabrication du champagne. La plupart du temps, la vigne lorsqu’elle est négligée s’étend presque sans aucune limite.

Toutefois, elle ne produit en majorité que du bois et très peu de raisins. Pour les cultivateurs, il s’avère donc nécessaire d’ajuster et traiter sans relâche la vigne. Le cas échéant, celle-ci ne produit que très peu de fruits.

D’autre part, tailler régulièrement la vigne offre l’avantage d’empêcher son vieillissement rapide et son endommagement par d’autres facteurs externes. Dans des régions comme Reims, le climat particulièrement favorable permet d’obtenir d’immenses récoltes dans les zones rurales. Néanmoins, même dans de pareilles conditions, la croissance doit être suffisamment encadrée.

En matière de taille, nous distinguons particulièrement deux modalités :

  • La taille sèche : elle représente une forme de taille qui consiste à donner une configuration aux sarments, en les taillant avec beaucoup d’application et sans omettre aucun détail. Elle conditionne l’extension de la vigne, mais aussi la fertilité. Généralement, celle-ci s’effectue après la réalisation d’estimations en ce qui concerne notamment le flux dans les branches ou encore la taille des bourgeons.
  • La taille courte : plus la vigne est basse, plus le vin obtenu est susceptible d’être d’une grande délicatesse. Dans le même temps, si les vignes basses résistent facilement à la sècheresse, celles les plus élevées peuvent facilement survivre en période de gel.

Les options de taille

Pour la taille, les stratégies adoptées dans la région varient généralement d’un cultivateur à un autre. Les plus modernes disposent d’engins sophistiqués qui leur permettent d’atteindre le but. À l’opposé, les autres se contentent de procéder par des techniques traditionnelles (émondage).

Qu’est-ce qui caractérise un champagne de bonne qualité ?         


Peu importe le lieu où le champagne est vendu, retenez qu’il en existe toujours de bonne et de très basse qualité. Voici quelques indices qui vous permettront de reconnaitre rapidement un champagne de bonne qualité.

L’aspect

Quoi que l’on dise, le premier contact visuel avec un champagne est très important. Il n’est pas du tout juste de dire qu’en la matière, l’apparence ne compte pas. En effet, comme avec le vin, l’apparence du champagne compte énormément. Dans le même temps, il est aussi essentiel de souligner que le champagne peut prendre plusieurs couleurs.

Néanmoins, gardez constamment à l’esprit que ces couleurs ne peuvent que graviter autour d’une couleur dorée, d’un jaune cassé ou d’une couleur ambrée. Une couleur autre que ces dernières révèle peut-être une contrefaçon.

L’arome

C’est l’arôme qui accorde toute sa saveur au champagne. Il est aussi l’élément qui le différencie énormément du vin. En principe, dès l’ouverture de votre bouteille, vous devez être en mesure de sentir distinctement l’odeur de l’arôme.

Toutefois, compte tenu du flair de chaque consommateur, celle-ci peut se sentir directement ou non. En ce qui concerne la nature même de l’odeur, retenez que celle-ci doit être celle d’un arome fruité. Il peut donc s’agir d’une odeur de pomme, d’orange ou d’autres aromes du même genre.

La saveur

Un champagne doit avant tout être savoureux pour les papilles gustatives. Selon le type de champagne dont il s’agit, la saveur pourrait être très sucrée ou un peu moins. Tout dépend de la préférence du consommateur.

Attention ! Un champagne de bonne qualité ne peut en aucun cas avoir le même gout qu’un jus de fruit. De plus, le côté alcoolisé et la fermentation doivent minimalement se faire ressentir.

Comment déguster un champagne ?

Autant que la production, la dégustation de champagne est aussi tout un art. D’ailleurs, pour une bonne dégustation réussie, il vous faudra respecter certaines petites dispositions.

Une bonne température

Un champagne ne se déguste pas n’importe comment. En effet, il est essentiel que celui-ci soit à la bonne température pour que l’expérience soit optimale. Selon les experts, un champagne de bonne qualité devrait être dégusté à une température variant de 8 à 10 °C. Malheureusement, lorsque la température est plus basse que 8 °C, la véritable saveur du champagne est difficile à apprécier.

 À une pareille température, les papilles gustatives peinent énormément à cerner tous les aromes contenus dans la boisson. C’est pour cette raison que les bouteilles de champagne sont souvent maintenues dans de la glace pour leur rafraichissement avant consommation.

L’ouverture de la bouteille

Compte tenu de leur fort niveau de fermentation, les champagnes ont tendance à vite mousser et sauter lorsqu’ils sont agités. Comment donc réussir à ouvrir délicatement la bouteille ?

La stratégie est à priori très simple :

  • Tenez bien la bouteille en évitant au maximum de trop la secouer 
  • Inclinez-la légèrement vers l’avant avant de servir 
  • Introduisez votre tir bouchon dans le bouchon
  • Dévissez progressivement
  • Quand vous avez presque fini, mettez vos mains sur le bouchon de sorte qu’il soit la dernière chose à retirer.

Le contenant pour prendre du champagne

Le champagne est une boisson très spéciale tout comme le vin. Par conséquent, il ne doit pas être servi dans n’importe quel contenant. Choisissez par exemple pour la consommation des verres en forme de tulipe.

De façon plus générale, vous pourrez opter pour de traditionnels verres à vin. Puisqu’il est question juste de déguster, ne remplissez pas votre verre. À la rigueur, mettez-y du champagne jusqu’aux 2/3 de sa contenance.